Logo Codicille

Liste des ouvrages


Les collections Référence, Prégnance, Alliages et Premières approches, maintenant closes, étaient placées sous la supervision du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises – site Université Laval.

Les manuscrits ont tous été évalués anonymement par des pairs.

Les ouvrages produits sont diffusés librement dans leur version PDF et peuvent être commandés par un service d'impression à la demande.

Direction : René Audet
Responsable de la production éditoriale : Isabelle Tousignant


une-culture-de-transition.jpg

Une culture de transition. À la recherche de codes de substitution au Québec (1934-1965)

Yvan Lamonde et Jonathan Livernois (dir.)

La présente analyse collective cherche à comprendre le malaise intellectuel et spirituel que vivaient romanciers et essayistes dans le Québec de l’après-crise (1929) et de l’après-guerre (1939-1945). Ceux-ci ont conçu, à leur époque, un présent ou un avenir qui aurait pu être, mais qui ne fut radicalement pas, au début des années 1960. Ils ont dénoncé une situation historique à un moment où l’accélération, plus ou moins prévue, les doublait. D’où l’oubli, la perte de résonance ou l’illisibilité de certaines de leurs œuvres et de certains de leurs codes intellectuels et esthétiques.
Les textes de ce collectif, consacrés notamment à des figures comme Louis Dantin, François Hertel, Gaston Miron et Jacques Brault, explorent cette expérience intellectuelle et littéraire singulière.
journaux-guerre.jpg

Les journaux québécois d’une guerre à l’autre. Deux états de la vie culturelle québécoise au XXe siècle

Micheline Cambron, Myriam Côté et Alex Gagnon (dir.)

Les journaux québécois du XXe siècle sont pour la plupart de vastes cimetières discursifs qui demeurent, encore aujourd’hui, très peu explorés. L’histoire de leurs formes, des pratiques journalistiques de leurs artisans, de leur rôle dans la circulation des idées et de leur contribution à la vie culturelle reste largement à faire. C’est dans cette voie que s’engage résolument le présent ouvrage.
S’attachant à deux périodes cruciales, la sortie de la Première Guerre mondiale et l’entrée dans la Seconde, il offre une saisie de ces temps forts du siècle dernier tels qu’ils ont été médiatisés et configurés par la presse. L’analyse donne ainsi à lire et à voir deux états de la vie culturelle québécoise, marqués notamment par des sensibilités et des rapports au temps différents : à l’euphorie liée à un avenir qui, en 1918, paraît chargé de promesses semble succéder, en 1939, l’inquiétude devant un monde qui bascule.
imaginer-quebec.jpg

Imaginer Québec au XVIIIe siècle. L’illusion du lieu et les vues d’optique des graveurs allemands

Marjolaine Poirier

En pleine Révolution américaine (1775-1783), des images étonnantes de Québec circulent un peu partout en Europe. Publiées par un éditeur d’Augsbourg, cité impériale du Saint-Empire romain germanique, ces représentations sont ornées de bâtiments à l’architecture baroque ou rococo typiques du sud de l’Allemagne, de peaux de castor et d’Autochtones habillés à la bavaroise.
Non pas de simples gravures, ces images souvent colorées sont des vues d’optique. Elles sont faites pour éblouir et, une fois placées dans un instrument, donner une impression de trois dimensions. Elles doivent aussi retenir notre attention parce qu’elles font partie des très rares œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles qui ne reproduisent pas les modèles mis en place par les artisans français ou britanniques pour décrire Québec. Elles ont plutôt été créées par deux graveurs allemands, Franz Xaver Habermann et Balthasar Frederic Leizelt, qui n’ont jamais mis les pieds en Amérique, encore moins dans l’ancienne capitale...
generations.jpg

Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes

Julie Beaulieu, Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin (dir.)

Approche scientifique transversale et ouverte qui s’est beaucoup développée dans les dernières décennies, la recherche féministe joue aujourd’hui un rôle important dans les études littéraires, théâtrales et cinématographiques. Le présent ouvrage propose d’en cartographier quelques récentes avenues et orientations stimulantes. Des contributions s’attachent à une auteure comme Jeanne Lapointe ou Jovette Marchessault ; à un phénomène particulier, comme l’intertextualité ; d’autres encore abordent un vaste pan de l’historiographie féministe. La recherche émergente y occupe une place marquante. Entre les générations d’hier et d’aujourd’hui et les nouvelles perspectives de recherche, on peut voir se dessiner trois axes de lecture et d’écriture : relire, rompre, poursuivre. La question des générations, pensées à la fois comme prolongement et comme renouvellement, y est ainsi éclairée d’un jour nouveau.
esquives.jpg

Esquives d’une mort annoncée. Lectures et récits de la littérature québécoise contemporaine

Marie-Hélène Constant, Martine-Emmanuelle Lapointe et Rachel Nadon (dir.)

Les discours sur la « mort » présumée de la littérature ont été abondamment commentés dans les études culturelles françaises et nord-américaines. Revêtent-ils, dans le paysage littéraire québécois contemporain, un caractère singulier ?
Les articles réunis dans cet ouvrage interrogent le thème de la prétendue négativité de la littérature québécoise à l’aune de mouvances esthétiques et idéologiques récentes, qu’il s’agisse du retour du politique dans les revues culturelles (Liberté nouvelle mouture, Nouveau Projet, Spirale), de la création d’espaces de réflexion et de création dans les médias socionumériques et de la fondation de nouvelles maisons d’édition et de collections d’essais.
Une observation s’impose : devant l’annonce répétée de l’essoufflement et de la mort de la littérature québécoise, force est de reconnaître que les universitaires invitées et invités refusent d’enterrer celle-ci, et d’aucuns semblent lui préférer l’écriture sans cesse renouvelée de son épitaphe et l’exploration dynamique de ses possibilités critiques et...
gallant-roy.jpg

Mavis Gallant et Gabrielle Roy, journalistes

Charlotte Biron

Les écrivaines Mavis Gallant et Gabrielle Roy ont été journalistes dans les années 1940 à Montréal, la première au Standard, la seconde au Bulletin des agriculteurs. Chez Gallant comme chez Roy, le journalisme répond à l’ambition d’être publiée et de vivre de sa plume le plus rapidement possible, mais il nourrit aussi un désir de traverser, de voir et de sentir le monde. Si le reste de leur vie sera voué à l’écriture de nouvelles, de récits ou de romans et marqué par un retrait du monde, les journaux, au contraire, les livrent à la ville et aux routes. L’expérience laissera des traces profondes dans leur écriture. Le présent ouvrage se penche sur les textes journalistiques de Gallant et de Roy ainsi que sur les conditions qui ont permis à ces deux femmes de commencer à écrire. Le parallèle entre la jeune Anglo-Montréalaise et la Franco-Manitobaine met en lumière un...
repertoire.jpg

Répertoire analytique et bibliographie des poèmes de Louis Fréchette

Jacques Blais

Instrument de travail, le présent ouvrage donne la liste alphabétique des poèmes de Louis Fréchette, avec, pour chacun, une description de la forme suivie des états connus du texte. Il contribue ainsi à faire connaître l'histoire des poèmes de Fréchette et à faire apprécier l'habileté technique du versificateur. Les odes romantiques alternent avec les sonnets parnassiens, les chants solennels rivalisent avec les chansonnettes drolatiques, les poèmes de circonstance abondent. On apprend que des poèmes sont adressés à des personnes différentes, que plusieurs émigrent d'un recueil à l'autre, que certains, remis « vingt fois sur le métier », bénéficient de variantes. Une attention toute particulière portée aux dédicataires et aux auteurs cités en épigraphe, ferait voir l'étendue et l'efficacité des réseaux socioculturels élaborés par Fréchette.