Logo Codicille

Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes

Julie Beaulieu, Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin (dir.)

couverture de l'ouvrage Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes

Référence complète :

Julie Beaulieu, Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin (dir.), Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes, Québec, Codicille éditeur (« Prégnance »), 2018, https://doi.org/10.34847/nkl.5cdcdfl2

ISBN : 978-2-924446-09-6

ISBN pdf : 978-2-924446-10-2

Télécharger l’ouvrage (pdf)

Obtenir l’ouvrage (papier)

Génération(s) au féminin et nouvelles perspectives féministes


Julie Beaulieu, Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin (dir.)

Approche scientifique transversale et ouverte qui s’est beaucoup développée dans les dernières décennies, la recherche féministe joue aujourd’hui un rôle important dans les études littéraires, théâtrales et cinématographiques. Le présent ouvrage propose d’en cartographier quelques récentes avenues et orientations stimulantes. Des contributions s’attachent à une auteure comme Jeanne Lapointe ou Jovette Marchessault ; à un phénomène particulier, comme l’intertextualité ; d’autres encore abordent un vaste pan de l’historiographie féministe. La recherche émergente y occupe une place marquante. Entre les générations d’hier et d’aujourd’hui et les nouvelles perspectives de recherche, on peut voir se dessiner trois axes de lecture et d’écriture : relire, rompre, poursuivre. La question des générations, pensées à la fois comme prolongement et comme renouvellement, y est ainsi éclairée d’un jour nouveau.

Auteurs, autrices

Julie Beaulieu, Mylène Bédard, Tara Chanady, Catherine Cyr, Marie-Claude Garneau, Marie-Ève Muller, Adrien Rannaud, Lori Saint-Martin, Chloé Savoie-Bernard et Louis-Paul Willis

Revue de presse

Table des matières

  • Julie Beaulieu, Adrien Rannaud et Lori Saint-Martin, Introduction, p. 5

Relectures de figures féminines fondatrices

  • Mylène Bédard, La relation entre Jeanne Lapointe et Judith Jasmin comme point de départ d’une réflexion sur l’amitié féminine, p. 13
  • Marie-Claude Garneau, L’intertextualité dans la dramaturgie féministe : la construction de « générations symboliques » de femmes dans le théâtre de Jovette Marchessault, p. 33
  • Louis-Paul Willis, Laura Mulvey, quarante ans plus tard. Repenser le plaisir visuel dans la théorie féministe du cinéma, p. 57

Ruptures dans la tradition

  • Julie Beaulieu, Avant et après le numérique. L’art et le cinéma féministes de Lynn Hershman Leeson, p. 89
  • Tara Chanady, L’évolution des récits de l’homosexualité féminine à la télévision populaire. Une analyse queer et intersectionnelle, p. 125
  • Marie-Ève Muller, « Arbre gynécologique » : trouble de la descendance dans La Lune dans un HLM de Marie-Sissi Labrèche et Un léger désir de rouge d’Hélène Lépine, p. 163
  • Catherine Cyr, Ambivalences du maternel et du féminin dans le théâtre de Dominick Parenteau-Lebeuf et d’Évelyne de la Chenelière, p. 177

Continuités : d’une génération à l’autre

  • Adrien Rannaud, Femmes, célébrités et magazines au Québec. La fabrique d’une culture médiatique au féminin vue à travers les exemples du Mois de Jovette et de Véro Magazine, p. 211
  • Chloé Savoie-Bernard, Les femmes comme au musée. Communautés et temps suspendu dans la littérature contemporaine québécoise, p. 241
  • Lori Saint-Martin, Noms de mères, noms de filles, maternité et rapport mère-enfant dans la littérature québécoise depuis 2000, p. 267
  • Notices biobibliographiques, p. 309