Logo Codicille

Portrait d’une pratique vive. La nouvelle au Québec (1995-2010)

René Audet et Philippe Mottet (dir.)

couverture de l'ouvrage Portrait d’une pratique vive. La nouvelle au Québec (1995-2010)

Référence complète :

René Audet et Philippe Mottet (dir.), Portrait d’une pratique vive. La nouvelle au Québec (1995-2010), Québec, Éditions Nota bene (« Contemporanéités »), 2013, https://doi.org/10.34847/nkl.8c2f0075

ISBN : 978-2-89518-446-1

Télécharger l’ouvrage (pdf)

Obtenir l’ouvrage (papier)

Portrait d’une pratique vive. La nouvelle au Québec (1995-2010)


René Audet et Philippe Mottet (dir.)

La nouvelle québécoise a connu un âge d’or à la fin du XXe siècle, le temps d’une décennie flamboyante qui l’a propulsée à l’avant-plan de la production littéraire. Quel héritage cette période a-t-elle laissé à cette pratique ? Quels déplacements, quelles transformations a-t-elle connus au tournant du XXIe siècle ? Par des lectures approfondies d’une vingtaine de recueils de nouvelles parus entre 1995 et 2010, le présent ouvrage permet d’aller au-delà des réceptions immédiates et des rapides commentaires critiques qui restent en surface de ces propositions littéraires complexes.

S’y retrouvent notamment côte à côte Les aurores montréales de Monique Proulx, Cet imperceptible mouvement d’Aude et Celle qui marche sur du verre de Christiane Frenette, œuvres imposantes de la période, de même que des nouvellistes aussi différents et fascinants que Gaëtan Brulotte, Guillaume Corbeil, Louise Cotnoir, Michael Delisle, Suzanne Jacob et Sylvain Trudel. Un tout autre portrait de la littérature québécoise contemporaine en émerge, celui d’une pratique renouvelée et vive.

Auteurs, autrices

Marc Arino, René Audet, David Bélanger, Cassie Bérard, Emmanuel Bouchard, Sylvain Brehm, Catherine P. Cua, Marie Cusson, Camille Deslauriers, Georges Desmeules, Geneviève Dufour, Nadia Dufour, Simone Grossman, Aleksandra Grzybowska, Gisèle Laviolette, Élise Lepage, Michel Lord, Cristina Minelle, Philippe Mottet, Michel Nareau, Luc Pearson, Mylène Tremblay et Steven Urquhart.

Table des matières

  • René Audet et Philippe Mottet, La nouvelle québécoise au tournant du XXIe siècle : déplacement et innovation, p. 9.
  • Georges Desmeules, Genre comme style : polyphonie et stylisation dans Récits de Médilhaut d’Anne Legault, p. 25.
  • Michel Nareau, Les habitations précaires dans Helen avec un secret de Michael Delisle, p. 47.
  • Sylvain Brehm, La représentation de la ville comme « lieu commun » dans Les aurores montréales de Monique Proulx, p. 71.
  • Camille Deslauriers, Représenter l’espace du dedans : réversibilité cadre/personnage et fonction sémiosique de la description dans le recueil Cet imperceptible mouvement, p. 91.
  • Aleksandra Grzybowska, La substantifique moelle des personnages dans les nouvelles de Suzanne Jacob, p. 119.
  • Élise Lepage, Discrets éclats de la discrétion dans les nouvelles de Christiane Frenette, p. 147.
  • Steven Urquhart, La théâtralité dans La vie de biais de Gaëtan Brulotte, p. 171.
  • Catherine P. Cua, Contes Butô : la (re)construction du réel, p. 195.
  • Gisèle Laviolette et Mylène Tremblay, Nouvelles d’autres mères de Suzanne Myre : l’humour pour conjurer le mal-être féminin, p. 215.
  • Marie Cusson, Le phénomène de la rencontre destinale : une étude de trois nouvelles de Sylvie Massicotte, p. 233.
  • Emmanuel Bouchard, « Le contour des choses » : lectures de l’objet dans Les yeux des autres de Michèle Péloquin, p. 251.
  • Simone Grossman, Sauvages de Louis Hamelin : l’écrivain à l’état de nature, p. 271.
  • Marc Arino, Poétique de la catastrophe dans La mer de la tranquillité de Sylvain Trudel ou comment la vie décille les yeux des enfants, p. 289.
  • Michel Lord, Esquisse trouée d’une totalité impossible ou fragments d’un discours nouvellier : Espèce en voie de disparition de Robert Lalonde, p. 311.
  • David Bélanger et Cassie Bérard, Mouvements de fuite et le néant : étude de L’art de la fugue de Guillaume Corbeil, p. 333.
  • Cristina Minelle, Louise Cotnoir : Cahier des villes, cahier des vies, p. 349.
  • Geneviève Dufour et Nadia Dufour, Circonvolutions et enroulements. La poétique de l’ellipse dans Les petites filles dans leurs papiers de soie de Morgan Le Thiec, p. 371.
  • Luc Pearson, La nouvelle québécoise. État de la critique (1995-2012), p. 395.
  • Notices biobibliographiques, p. 423.